Figures (1983-1987)

1983-85. Figures.

Plusieurs ensembles, repris et travaillés de manière suivie, de différents formats: le carnet à l'échelle de la main, 10x15; le traditionnel 65x50; le « grand-aigle » 105x75 où le buste est presque à échelle 1; rouleau de 150cm déroulé sur 4 ou 5 mètres. Commencés comme des "divertissements du peintre", et pour reprendre des motifs antérieurs, ceux du « Faune », et confronter ou plutôt assimiler ces figures classiques du nu à des images contemporaines, pin-up de magazines, mannequins de la pub , peintures expressionnistes, photos de naturistes, etc... Ce n'est plus tant une question d'origine (citations) et de construction qui importe, mais d'hybridation et de continuation: anch'io son' pittore!

1983-85. Gladiateurs.

J'ai cherché à installer des correspondances entre le travail du tableau (d'une certaine lenteur) et celui du carnet (l'envie de plus de spontanéité et de rapidité) : A suivre la logique du médium (on tourne les pages): le report du dessin recto sur le verso précédant marque le geste, la rapidité des enchainements, la nature du support: les taches déposées sur le verso précédant travaillent dans l'épaisseur de la peinture. Le déchirement (incontrôlé mais attendu) de la surface peinte au moment de la réouverture du carnet provoque un "manque" dans l'image, correspondant à l'aspect fragmentaire des tableaux, et marque la matérialité du support.

1986. La figure et l'architecture.

A défaut d'intervenir plus systématiquement (sinon exclusivement) sur le mur, les installations étant un moment fort, esthétiquement et conceptuellement, du travail, ce sont là des substituts d'installation. Ce sont des tableaux "au blanc": le fond est traité comme un (faux) mur: substrat coloré rouge (la brique) + recouvrement irrégulier blanc (l'enduit) et dessins d'éléments architecturaux: pilastre, voûte.

1986. La figure et l'enduit.

L'idée est de travailler les figures dans l'épaisseur d'un enduit (la peinture n'est pas simplement bidimensionnelle, c'est un volume, mais un volume mince, une stratification de matières, de gestes, et de figures). Cet enduit est un « gesso » de colle de peau et de blanc de craie, blanc gélatineux donc, passé tiède sur le support, et qui possède une onctuosité très tactile, douce, une certaine transparence, et laisse au séchage une surface mate.